Mon voyage en Colombie – Chapitre 4 – Faire ou ne pas faire du narcotourisme (Pablo Escobar Tour)

Mon voyage en Colombie – Chapitre 4 – Faire ou ne pas faire du narcotourisme (Pablo Escobar Tour)

Crédit image principale AP

Ici à Medellín, on ne prononce pas le nom de Pablo Escobar et on garde sous silence si on veut faire un tour guidé sur « El Patrón ». Personne ne me l’a dit… ça se sent c’est chose là.

Photo de Pablo Escobar lors de son arrestation

Depuis que je suis à Medellín, personne n’a encore prononcé son nom en ma présence, c’est comme dans Harry Potter « celui dont on ne doit pas prononcer le nom ». Pablo Escobar est l’équivalent de Lord Voldemort. Ici, beaucoup d’entre eux s’énervent en entendant que les étrangers veulent participer à un tour sur Pablo Escobar. Même que certains hôtels jettent dehors leurs clients lorsqu’ils savent qu’ils ont fait le tour.

D’ici 2 à 5 ans, ce tour n’existera plus. Pourquoi ? Parce que c’est « trendy » en ce moment à cause de Narcos mais l’effet va s’estomper parce qu’il n’y aura plus rien à voir. Le 22 février 2019, le gouvernement va détruire le Monaco Building pour le transformer en parc. Et ce n’est qu’un début… Les autorités de la municipalité de Medellín en Colombie ont fait fermer un musée dédié au baron de la drogue Pablo Escobar, ça vous donne une idée.

Croyant que le candidat à la présidentielle César Gaviria Trujillo serait à bord du vol 203 d’Avianca, le 27 novembre 1989, Pablo Escobar a ordonné qu’une bombe soit placée dans l’avion.

Je me suis vraiment questionné à savoir si je le faisais ce tour ou pas. Mais j’ai envie de vivre mon aventure colombienne au maximum. Donc, j’ai trouvé la meilleure agence qui propose ce tour et j’ai réservé un tour privé et avec un supplément, je vais avoir accès à La Catedral, cette prison qui a été construite en tenant compte des spécifications imposées par Pablo lui-même.

Si vous venez en Colombie et que vous dites que vous aimez la série Netflix Narcos, ils vont un peu capoter… dans le mauvais sens.

Image crédit Netflix

Premièrement, parce qu’il y a que 10% de vrai dans la série, tout le reste a été romancé ou bien modifié. De plus, l’acteur qui joue Pablo est Brésilien et il paraît que son accent de Medellín est nul à chier. Donc, si vous voulez vraiment connaître la vraie histoire, il faut écouter la série colombienne : Pablo Escobar, El Patron Del Mal.

Image crédit Netflix

Pour en revenir à mon activité, beaucoup n’aiment pas l’idée que les tours pour touristes veulent glorifier Escobar. C’est une perspective locale que j’ai essayé d’apprécier et de comprendre.

Par respect pour la population locale, je pensais que ce n’était pas bien de faire le tour. J’ai compris que cette partie de l’histoire de Medellín était encore trop récente pour être explorée. Pourtant, ma curiosité à propos de cet homme, dont le nom a longtemps été synonyme de Medellín et de la Colombie, m’obligeait de toute façon à le faire.

Et je l’ai fait.

Je voulais comprendre l’histoire et entendre parler de cette période malheureuse de la Colombie et du passé de Medellín.

L’une des pires explosions, beaucoup de morts et de blessés, un bus chargé d’explosifs, explosa contre les installations du DAS à Paloquemado à la fin de 1989.

Les tours Pablo Escobar existent à cause d’une curiosité morbide. Je ne vais pas vous mentir. La série populaire Narcos sur Netflix a encore plus renforcé la curiosité des gens à propos de Pablo Escobar, même si 90% de la série est romancée et erronée. Comment un seul homme pouvait-il exercer un tel contrôle sur une ville, un pays, le monde et causer une telle destruction?

Je voulais voir la prison qu’il a construite – La Catedral. Je voulais regarder sa tombe. Je voulais voir le toit où il a été abattu. Je voulais voir sa résidence près d’Envigado.

Partager l’histoire et expliquer le présent c’est un devoir important de tout voyageur. Mais vous ne pouvez pas comprendre une culture et ses habitants sans comprendre son histoire. Presque toutes les personnes vivant à Medellín ont été touchées d’une façon ou d’une autre au cours de la période douloureuse des années 80 et 90.

Il faut bien connaître cette histoire pour pouvoir en discuter intelligemment.

En tant que voyageur, notre responsabilité consiste à rentrer chez nous et à dissiper ces mythes et légendes urbaines. En fait… je crois.


PABLO ESCOBAR TOUR

Premier arrêt : La mort

La première étape de la visite a été de voir le toit du bâtiment où il a été abattu. Il est décédé le 2 décembre 1993, à l’âge de 44 ans, après la découverte de sa cachette.

La vrai maison où il a été abattu sur le toit.

La maison utilisée par Netflix pour filmer la scène dans Narcos, elle est 3 maisons juste à côté.

Voici un graffiti anti narcotourisme situé sur la bâtisse juste à côté de la maison où est mort Pablo.

Deuxième arrêt : Le cimetière

Vingt-cinq ans après sa mort, Pablo Escobar continue à recevoir de la visite, entre 250-350 visiteurs par jour. Pablo Escobar est dans le cimetière Montesacro, où il est enterré avec le reste de sa famille.

Pablo Escobar et sa famille.

Son cousin et bras droit Gustavo qui a été tué le matin, le même jour de la mort de Pablo Escobar.

Griselda Blanco est aussi enterrée tout près de Pablo Escobar, c’est l’une des plus grande narcotrafiquante. Aussi surnommé, la Reine de la Coca, la Veuve-Noire ou La Madrina, elle serait la mentor de Pablo Escobar.

Troisième arrêt : Envigado

Pablo Escobar et sa famille ont passé une partie de leur vie à Envigado, une banlieue de Medellín. Lorsque l’argent a commencé à affluer dans les coffres de Pablo, il a partagé une partie de cette richesse avec les habitants d’Envigado.

Photo crédit Sins of My Father

Entre autres choses, il a acheté un éclairage électrique pour les terrains de football afin que les équipes d’Envigado puissent jouer la nuit, comme pour le fameux Cancha de Eldorado.

Quatrième arrêt : La prison

(Moyennant un supplément $$$ sur le tour de base)

La Catedral, la prison d’Escobar.

Nous avons fait un long trajet en voiture avec mon guide privé, hors de la ville et nous nous sommes retrouvés à remonter un chemin en retrait, une route de campagne, pour atteindre La Catedral.

La Catedral, c’est la prison qui a abrité Pablo Escobar entre 1991 et son évasion un an et demi plus tard, en 1992. Escobar a été autorisé à concevoir la prison. Jacuzzi et plus, le tout dans un design somptueux à l’époque.

Le site comprend une piste d’atterrissage pour hélicoptères qui offre une vue imprenable sur la ville de Medellín.

Dernier arrêt : Monaco Building

Cet édifice apparaît comme une forteresse surmontée d’un appartement-terrasse, l’Edificio Mónaco abritait Escobar et sa famille jusqu’à ce que leurs rivaux lancent une voiture piégée à l’extérieur en 1988. Ils ont quitté les lieux peu de temps après. La bâtisse sera détruite le 22 février 2019.

Photo à l’époque

Photo avant la démolition.


Est-ce que je recommanderais le tour Pablo Escobar?

J’ai trouvé le tour fascinant et les faits que j’ai appris m’a permise de comprendre à quel point la série Narcos était sensationnaliste… mais je travaille en cinéma et télévision depuis plus de 22ans, donc je connais la « game » et on m’en parle depuis mon arrivée en Colombie.

J’estime que l’histoire est encore trop récente et encore trop crue dans l’esprit de nombreuses personnes. Donc, il y a un certain malaise à faire ce tour mais je ne le regrette pas.

Maintenant…  Plata o Plomo ?

Mon voyage en Colombie:

Suivez-moi sur ma page Facebook Surfer girl around the world

Mon Instagram est Surfer girl around the world

Tous mes récits de voyage sur Yulair ici

Réseaux sociaux / Social networks
  •  
  • 26
  •  
  •  
  •  

Comments

comments


Geneviève Blais

Pigiste au département artistique en cinéma et télévision, j'adore mon travail car entre deux contrats j'ai la chance de partir. Je préfère voyager en solo, toujours à la recherche de nouvelles destinations et de vagues à surfer. Je suis une grande amoureuse du surf, du "Aloha life" et d'Hawaï.
Close Menu