Mon voyage en Colombie – Chapitre 3 – Medellín, renaître de ces cendres

Mon voyage en Colombie – Chapitre 3 – Medellín, renaître de ces cendres

Medellín

Medellín est la capitale de la province montagneuse d’Antioquia en Colombie. Surnommée « la ville du printemps éternel » pour son climat tempéré, une moyenne de 23-24 degrés, sans humidité à l’année longue. Des rames de métro modernes relient la ville aux différents quartiers périphériques et offrent une vue panoramique. Des sculptures de Fernando Botero ornent la place Botero du centre-ville, et d’autres œuvres de l’artiste colombien sont exposées au Museo de Antioquia. Medellín se trouve à 1 495m d’altitude et c’est aussi la ville du narcotrafiquant le plus connu du monde Pablo Escobar. Je vous parlerai de lui dans mon prochain article.

Conseils et sécurité

Uber est illégal en Colombie même si ça demeure le transport le plus sécuritaire au pays. Donc un policier m’a vue en pleine discussion au téléphone avec mon chauffeur. Je me suis rendue au point de rencontre et le policier est venu près de moi pour me dire que Uber était illégal et qu’il me choisirait un taxi. Il a vu que j’avais l’application Uber ouverte sur mon cellulaire. J’ai décliné son offre et j’ai marché vers l’extérieur. J’ai tout de suite texté mon Uber de ne pas venir près de moi, que la police était là, que je marchais à l’extérieur. La police m’a suivit à moto, il s’est arrêté près de moi encore une fois pour me dire que je ne pouvais pas prendre Uber. Je ne l’ai pas écouté et j’ai continué à marcher. J’ai re-texté mon Uber pour lui dire d’aller à l’extérieur de l’aéroport complètement car la police me suivait. J’ai marché 1 km avec mon sac à dos pour le retrouver à une station d’essence. La police avait arrêté de me suivre car je n’étais plus sur le terrain de l’aéroport. Ici, je ne fais pas trop confiance à la police et encore moins au taxi. Tu n’auras pas de problème avec la police si tu prends un Uber, c’est plus le chauffeur qui aura un problème. Et j’ai parlé de cette aventure avec beaucoup de colombiens ici et ils me confirment que Uber est plus sécuritaire pour moi que les taxis, c’est seulement plus compliqué de l’aéroport mais en ville, il n’y a pas de problème.

Utiliser le métro

Le métro de Medellín, c’est un train extérieur, il est super moderne et ça nous permet de voir le paysage et la ville en même temps. C’est rapide, propre et très sécuritaire mais surtout très pratique pour les déplacements.


MAMM – Musée d’art Moderne de Medellín.

De très belles salles d’expositions avec avec plusieurs vidéos très intéressantes à voir, une belle terrasse au dernier étage avec vue sur la ville.


Comuna 13

Medellín a longtemps eu la réputation d’être la ville la plus dangereuse du monde. Aujourd’hui, le climat c’est beaucoup apaisé, les années 80, 90 et même 2000 ont été marquées par une violence sans égale. Et dans le classement macabre des quartiers les plus sanglants de la ville, la Comuna 13 remportait la palme d’or. J’ai réservé un Graffiti Walking Tour dans la Comuna 13.


La Plaza Cisneros

La Plaza Cisneros, ou Parque de Las Luces , comme on l’appelle, est situé dans la ville de Medellín, nommé en l’honneur de l’ingénieur cubain Francisco Javier Cisneros. Il a une forêt de poteaux lumineux atteignant 24 mètres de haut, il y a 300 poteaux avec 2 100 réflecteurs et 170 lampadaires. C’est une espèce de forêt artificielle.


Plaza Botero dans le centre-ville de Medellín

La Plaza Botero est situé tout près du musée d’Antioquia et du palais de la culture Rafael Uribe. Ce parc extérieur expose 23 sculptures de l’artiste colombien Fernando Botero.


Museo de Antioquia

Le Museo de Antioquia est situé en face de la Plaza Botero et l’artiste a fait don de plusieurs de ces œuvres lors de la rénovation de ce musée en 2004. C’est le musée le plus important de Medellín et l’entrée n’est que 18 000 pesos colombiens, donc seulement 9$ CAD.


Real City Tour Medellín

J’ai eu un super beau walking tour avec Real City Tour Medellín, si jamais vous le faites, j’espère que vous allez avoir Maribelle comme guide, elle est vraiment géniale. J’ai beaucoup appris sur la ville et la Colombie.


Parque San Antonio

En 1995 une bombe explosa durant une soirée dans ce parc du centre-ville de Medellin. La bombe a été placée sous une sculpture de Botero. Des années plus tard, le maire de Medellín voulait faire enlever la statue mais Botero lui-même lui a téléphoné pour lui dire qu’il n’accepterait pas qu’on enlève sa sculpture. Il disait que les Colombiens devaient se rappeler des victimes. Donc Botero suggéra de donner une deuxième sculpture de l’oiseau, qui représenterait la vie et l’espoir. Medellín est encore très écorchée par la toute la violence du passé et au lieu de se rappeler et d’enseigner ça à l’école, ils préfèrent oublier. La seule chose que je leur souhaite, c’est qu’ils ne referont pas les mêmes erreurs dans l’avenir.

« Un peuple qui oublie son passé se condamne à le revivre » – Winston Churchill.


FOODIE @ Medellin

Mondongo’s

Le meilleur resto colombien de Medellín, le Mondongo’s sert le meilleur « bandeja paisa » un met colombien typique de la région. C’est très complet et immense comme portion.

Pizzeria Olivia

Un bon verre de vin dans cette jolie pizzeria dans le petit quartier de Manila, que beaucoup de personnes m’ont fortement suggéré. Très bonne pizza, mon choix: Bacon et prunes !! Foodie très satisfaite !!

Alambique

Un restaurant speakeasy, cuisine fusion colombienne et du monde, avec terrasse, coucher de soleil et ambiance magique! Si vous trouvez l’entrée… vous allez vous régaler !!

Merci Medellín ! Dans mon prochain article, je vais parler du narcotourisme à Medellín, en fait sur le Pablo Escobar Tour et j’écrirai un autre article sur mon escapade de 2 jours et 1 nuit dans le charmant village de Guatapé.

Mon voyage en Colombie:

Suivez-moi sur ma page Facebook Surfer girl around the world

Mon Instagram est Surfer girl around the world

Tous mes récits de voyage sur Yulair ici

Réseaux sociaux / Social networks
  •  
  • 57
  •  
  •  
  •  

Comments

comments


Geneviève Blais

Pigiste au département artistique en cinéma et télévision, j'adore mon travail car entre deux contrats j'ai la chance de partir. Je préfère voyager en solo, toujours à la recherche de nouvelles destinations et de vagues à surfer. Je suis une grande amoureuse du surf, du "Aloha life" et d'Hawaï.
Close Menu