Le nouveau programme d’Aéroplan

Le nouveau programme d’Aéroplan

Le nouveau programme de fidélité d’Air Canada sera lancé le 8 novembre 2020 et bien que le transporteur canadien maintient la marque «Aéroplan», celle-ci a été complètement réinventée. À partir de cette date, le terme « milles Aéroplan » sera remplacé par « points Aéroplan ».

Je n’irai pas en détails sur le nouveau programme, mais certains changements importants doivent être soulignés avant que celui-ci entre en vigueur.

L’abolition de la surcharge de certains transporteurs

Avant de crier tout haut, hourra! Il y a une décevante dévaluation de points dont je vous parlerai plus loin dans l’article en comparaison avec l’ancien programme. Il fallait bien s’y attendre, car cela fait plusieurs années qu’Aéroplan n’avait pas modifié son programme de récompenses et depuis qu’Air Canada a mis la main sur celui-ci, pourquoi pas faire les changements immédiatement à leur avantage en dévaluant le programme.

Mais cette dévaluation vient avec l’annulation de la surcharge des transporteurs, une épine que plusieurs membres seront très contents de se débarrasser afin de faciliter la recherche d’une prime aérienne, surtout avec Air Canada.

Par exemple : avant le 8 novembre, un vol avec une prime aérienne de 60 000 milles Aéroplan entre Montréal et Paris avec Air Canada avait plus de 500 $ en frais de surcharge, ce qui n’avait aucun sens. Il fallait alors prendre un autre transporteur comme Swiss Air ou United qui n’avait pas de surcharge pour contourner celle d’Air Canada ou de Lufthansa.

Nouvelle tarification dynamique

Le nouveau programme comprendra seulement de quatre zones de voyage et ne sera plus seulement basé sur une grille tarifaire fixe, mais sur le prix d’un billet d’Air Canada sur le marché et la distance en miles du vol, à l’exception de transporteurs partenaires affiliés au programme qui eux, restent sur une grille tarifaire fixe.

La zone Amérique du Nord

La seule zone où il y a eu une grande amélioration concernant le nouveau programme à comparer à l’ancien. À partir du 8 novembre, vous pourriez obtenir une prime aérienne soit vers le Mexique, l’Amérique centrale ou les Caraïbes pour seulement 25 000 points aller-retour. C’était 40 000 milles Aéroplan auparavant. N’oubliez pas, qu’il n’y a plus de surcharge avec Air Canada.

Le seul bémol dans cette zone est qu’il n’est plus possible d’ajouter un arrêt additionnel pour le même nombre de points au Canada et aux États-Unis inclusivement, comme mon dernier voyage multi-destinations à Vancouver et Calgary à 25 000 milles Aéroplan.

Nouvelle grille tarifaire pour l’Amérique du Nord sur le site d’Air Canada (aller simple)

Toutes les destinations sur la carte ci-dessous seront à partir de 25 000 points à comparer du 40 000 milles sur l’ancien programme. Une bonne nouvelle pour les vacanciers qui s’envolent vers les destinations soleil en hiver.

Vols à moins de 2750 miles en aller simple. Carte gracieuseté de http://www.gcmap.com/

Une réduction également du côté de la Floride et les Bahamas.

Par exemple : un vol de Montréal pour Miami ou Nassau en aller simple est moins de 1450 miles, alors ce vol tombe dans la catégorie de 501 – 1500 miles et 10 000 points pour un aller simple, soit 20 000 points aller-retour. Sous l’ancien programme, c’était 25 000 milles Aéroplan pour la Floride donc 5 000 points en moins et 40 000 milles Aéroplan pour Nassau, soit 20 000 points en moins.

Vols à moins de 1500 miles. Carte gracieuseté de http://www.gcmap.com/

Bien qu’une prime aérienne sur Air Canada avec le nouveau programme varie selon le prix du billet sur le marché, j’espère qu’il n’y aura pas de minimum sur une prime aérienne comme on voit présentement affiché sur les nouvelles grilles tarifaires. Par exemple: en date d’écriture de cet article, un vol aller-retour et sans escale pour San Francisco est de seulement 270 $ aller-retour. Selon le site Aéroplan avec l’option « tarif du marché », les milles Aéroplan nécessaires pour SFO sont de seulement 9 300 milles Aéroplan au lieu d’un minimum de 12 500. Peut-être que ces nouvelles grilles tarifaires présentement affichées sur le site d’Air Canada seraient seulement à titre indicatif, à vérifier…

Nouvelle grille tarifaire (Amérique du Nord) entre 1501 – 2750 miles pour une prime de 12500 points Aéroplan (aller simple)
Capture d’écran sur le site Aéroplan.com d’une prime de 9 300 milles de Montréal pour San Francisco


Entre l’Amérique du Nord et la zone de l’Atlantique

Cette zone a subi une très grande dévaluation puisque sur l’ancien programme, les vols pour la France, l’Espagne, le Portugal et l’Italie étaient de 60 000 milles Aéroplan aller-retour. À partir de 8 novembre 2020, ces vols augmenteront de 70 000 à 80 000 points pour un aller-retour de Montréal.

Tableau d’une prime aérienne à partir de la zone de l’Amérique du Nord vers l’Atlantique incluant l’Europe, l’Afrique et le Moyen Orient selon la distance

Nouvelle grille tarifaire entre l’Amérique du Nord et la zone de l’Atlantique sur le site d’Air Canada (aller simple)

Plus la distance est grande, plus le nombre de points seront nécessaires.

Par exemple: Un vol sans escale de Montréal vers Rome a plus de 4 001 miles de distance alors la prime sera de 40 000 points en aller simple, soit 80 000 points aller-retour. C’est 20 000 points Aéroplan de plus à comparer de l’ancien programme.

Capture d’écran de Montréal pour Rome sur le site d’Air Canada (aller simple)

Quelques comparaisons entre certaines destinations de la zone Atlantique de Montréal, avant et après le 8 novembre 2020 (aller-retour en classe économique):

  • Montréal – Casablanca: avant 80 000 et après 70 000 points (-10 000)
  • Montréal – Paris: avant 60 000 et après 70 000 points (+10 000)
  • Montréal – Lisbonne: avant 60 000 et après 70 000 points (+10 000)
  • Montréal – Londres: avant 60 000 et après 70 000 points (+10 000)
  • Montréal – Rome: avant 60 000 et après 80 000 points (+20 000)
  • Montréal – Athènes: avant 75 000 et après 80 000 points (+5 000)
  • Montréal – Istanbul: avant 75 000 et après 80 000 points (+5 000)
  • Montréal – New Delhi: avant 100 000 et après 110 000 points (+10 000)
  • Montréal – Dubaï : avant 80 000 et après 110 000 points (+30 000)
  • Montréal – Male: avant 100 000 et après 140 000 points (+40 000)
  • Montréal – Johannesbourg: avant 100 000 et après 140 000 points (+40 000)

Avec l’ancien programme, on pouvait ajouter un arrêt additionnel pour le même nombre de milles à l’intérieur d’une route aérienne. Maintenant, cet arrêt coûtera 5 000 points additionnels. Par exemple : Montréal vers Rome puis Paris et retour à Montréal, sur l’ancien programme c’était 60 000 milles, à partir du 8 novembre, ça sera minimum 85 000 points, soit 25 000 points de plus!



Entre l’Amérique du Nord et la zone du Pacifique

Une autre dévaluation du nouveau programme concernant la zone du Pacifique incluant l’Asie et l’Océanie. Il n’y a aucune baisse de ce côté et toutes les destinations populaires augmenteront de 10 000 et 25 000 points Aéroplan de Montréal.

Nouvelle grille tarifaire entre l’Amérique du Nord et la zone du Pacifique sur le site d’Air Canada (aller simple)

Quelques comparaisons entre certaines destinations de la zone Pacifique de Montréal, avant et après le 8 novembre 2020 (aller-retour en classe économique):

  • Montréal – Tokyo: avant 75 000 et après 90 000 points (+15 000)
  • Montréal – Hong Kong: avant 75 000 et après 100 000 points (+25 000)
  • Montréal – Bangkok: avant 90 000 et après 100 000 points (+10 000)
  • Montréal – Bali: avant 90 000 et après 100 000 points (+10 000)
  • Montréal – Singapour: 90 000 et après 100 000 points (+10 000)
  • Montréal – Sydney: avant 90 000 et après 100 000 points (+10 000)
  • Montréal – Auckland; avant 90 000 et après 100 000 points (+10 000)

Avec l’ancien programme, on pouvait ajouter un deuxième arrêt pour le même nombre de milles dans toute la zone Pacifique ou Atlantique à l’intérieur d’une route aérienne. Maintenant, cet arrêt coûtera 5 000 points additionnels. Par exemple: Montréal vers Tokyo puis Bangkok et retour à Montréal, sur l’ancien programme c’était 90 000 milles, à partir du 8 novembre, ça sera minimum 105 000 points, soit 15 000 points de plus!



Entre l’Amérique du Nord et l’Amérique du Sud

Nouvelle grille tarifaire entre l’Amérique du Nord et la zone du Pacifique sur le site d’Air Canada (aller simple)

Quelques comparaisons entre certaines destinations de la zone de l’Amérique du Sud de Montréal, avant et après le 8 novembre 2020 (aller-retour en classe économique):

  • Montréal – Carthagène: avant 50 000 et après 60 000 points (+10 000)
  • Montréal – Bogotá: avant 50 000 et après 60 000 points (+10 000)
  • Montréal – Lima: avant 60 000 et après 60 000 points (neutre)
  • Montréal – Rio: avant 60 000 et après 80 000 points (+20 000)
  • Montréal – Buenos Aires 60 000 et après 80 000 points (+20 000)
  • Montréal – Santiago 60 000 et après 80 000 points (+20 000)

Si vous ajoutez un autre arrêt dans cette zone, celui-ci sera de 5 000 points Aéroplan additionnels.

À noter que vous pouvez aller jusqu’à deux arrêts, un sur l’aller et un autre au retour pour un total de 10 000 points additionnels.


Améliorations et détériorations du nouveau programme

Quelques points négatifs du nouveau programme:

  • Un frais additionnel de 39 $ sur une prime aérienne avec les transporteurs partenaires pour avantager les vols en fonction du tarif d’Air Canada.
  • Lorsqu’on accumule des points sur un vol d’Air Canada ou ses transporteurs affiliés, ceux-ci ne seront plus calculés selon la distance comme avant, mais sur le prix du billet payé. Moins cher est votre billet, moins de points pourront être accumulés.
  • Abolition d’un arrêt additionnel pour le même nombre de points Aéroplan au Canada et aux États-Unis.

Quelques points positifs du nouveau programme:

  • Les membres pourront payer une partie du voyage avec des points et le reste en argent.
  • Les membres pourront combiner leurs points grâce au nouveau partage familial d’Aéroplan.
  • Encore plus de disponibilité de sièges sur Air Canada en plus de l’abolition de la surcharge.

Conclusion

J’ai vu des commentaires passer que c’était génial le nouveau programme d’Aéroplan. Je peux vous dire qu’en tant que pro chasseur de milles et de points depuis bien des années maintenant, c’est plutôt décevant, spécialement pour les zones Atlantique, Pacifique et l’Amérique du Sud où la dévaluation des points est très forte. Je vous conseille fortement de prendre vos milles Aéroplan pour ces trois zones avant le 8 novembre 2020 avec des transporteurs qui ne chargent pas de surcharge (voir comment maximiser vos milles Aéroplan).

Pour ceux qui prennent leurs points ou milles vers la Floride, les Caraïbes ou l’Amérique Centrale, attendez la date d’entrée en vigueur du nouveau programme le 8 novembre 2020, puisque seulement la zone Atlantique du Nord a été bonifiée.

Il y a quelques années de cela, c’était facile d’accumuler des points ou milles de récompenses sur un vol ou avec plusieurs cartes de crédit. Maintenant que cette pratique devient de plus en plus courante, les compagnies aériennes et leurs programmes de fidélités serrent de plus en plus la vis. Cela devient encore plus difficile d’accumuler des points de récompenses très rapidement et de les utiliser sans avoir été dévalorisés.

Comme on le dit souvent sur les forums anglais du travel hacking « earn and burn as soon as possible »

Si vous n’êtes pas encore membre d’Aéroplan, vous pouvez vous inscrire au programme afin de recevoir 2 500 milles Aéroplan en obtenant votre premier mille d’ici le 30 septembre.

Pour plus de détails sur le nouveau programme, veuillez consulter le site d’Air Canada.

Réseaux sociaux / Social networks
  • 91
  •  
  •  
  •  

Comments

comments

Michel Rochefort

Travel hacker, voyageur et chasseur de prix. Grâce aux bas prix parfois incroyables, j'ai fait le tour du monde en voyageant à rabais et en dénichant des bons prix sur des billets d'avion mais aussi grâce aux astuces du travel hacking.