Transports Canada interdit tous les vols avec les appareils 737 MAX au Canada

Transports Canada interdit tous les vols avec les appareils 737 MAX au Canada

Image crédit: Air Canada

OTTAWA, le 13 mars 2019 /CNW/ – L’honorable Marc Garneau, ministre des Transports, a fait aujourd’hui la déclaration suivante :

« Mes pensées continuent d’accompagner toutes les personnes touchées par l’accident d’avion tragique impliquant un appareil Boeing 737 MAX 8 du transporteur Ethiopian Airlines survenu à Addis-Abeba, en Éthiopie.

« Suivant les conseils des experts de l’aviation civile de Transports Canada, j’ai émis, à titre de mesure préventive, un avis de sécurité afin de régler ce problème. Cet avis de sécurité restreint le décollage, l’atterrissage ou le survol de l’espace aérien canadien par tout vol commercial de passagers effectué par des appareils Boeing 737 MAX 8 et Boeing 737 MAX 9 exploité par tout transporteur aérien, canadien comme étranger.

« Cet avis entre en vigueur immédiatement et sera en place jusqu’à nouvel ordre.

« Les conseils que les experts de Transports Canada ont fournis sont fondés sur les renseignements qu’ils ont reçus jusqu’à présent, sur les exigences de nouvelles procédures et de formation destinée aux équipages des Boeing 737 MAX 8 et Boeing 737 MAX 9 qui ont déjà été mises en place, et sur les tous derniers renseignements sur l’accident qui étaient disponibles.

« Il est trop tôt pour émettre des hypothèses au sujet de la cause de l’accident d’Addis-Abeba et pour établir des liens avec l’accident d’un vol du transporteur Lion Air survenu en Indonésie en octobre dernier. Toutefois, mon Ministère suit de près les enquêtes du Conseil national de la sécurité des transports (NTSB), de la Federal Aviation Administration (FAA) et de l’administration de l’aviation civile d’Éthiopie.

« À la suite de l’accident d’un vol du transporteur Lion Air, Transports Canada a adopté la consigne de navigabilité de la Federal Aviation Administration. Il a également exigé que les transporteurs aériens canadiens exploitant les appareils Boeing 737 MAX 8 et Boeing 737 MAX 9 mettent en place de nouvelles procédures et de la formation supplémentaire pour les équipages.

« Nous avons été l’un des premiers pays à le faire, et ce n’est pas tous les pays qui ont mis en œuvre un tel changement. Ces exigences canadiennes de nouvelles procédures et de formation visant à se prémunir des risques cernés vont bien au-delà des mesures préconisées par la Federal Aviation Administration des États-Unis – et bien au-delà de ce que les autres pays ont fait.

« Le Canada a un dossier enviable en matière de sécurité aérienne en raison du professionnalisme et l’accent sur la sécurité de l’industrie de l’aviation canadienne – ceux et celles qui conçoivent et fabriquent l’appareil, ceux et celles qui en font l’entretien, nos aéroports, nos contrôleurs aériens et, bien entendu, ceux et celles qui exploitent et font voler l’appareil. Ce dossier enviable est également dû au savoir-faire de calibre mondial, à l’expertise et au souci constant de la sécurité des représentants de Transports Canada qui sont responsables d’élaborer la réglementation et de veiller au respect de celle-ci.

« Les représentants de mon Ministère continuent de suivre la situation, et je n’hésiterai pas à prendre rapidement d’autres mesures si d’autres problèmes de sécurité sont découverts. »

SOURCE Transports Canada

Réseaux sociaux / Social networks
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Comments

comments

Fermer le menu