Green Island, l’île fantastique

Green Island, l’île fantastique

Alors que je préparais mon itinéraire pour mon voyage à Taïwan, j’ai remarqué 2 petites îles à l’est de Taïwan. Green Island (Lü Dao) a immédiatement piqué ma curiosité. Je suis donc partie à Taïwan avec la ferme intention de visiter cette île.

Arrivée sur place, il fût plus difficile que je ne le croyais d’atteindre Green Island. Comme je ne disposais pas de beaucoup de temps, je devais bien planifier mes déplacements. On m’informe que le train pour Hualien, ville d’où part le traversier pour l’île est souvent complet pour revenir vers Taïpei alors je devais trouver une autre solution qui peut entrer dans mon itinéraire en temps.

À ma sortie du métro, j’aperçois un petit kiosque d’informations touristiques. Je décide donc d’y entrer. Je croyais que les gens sur place parleraient bien l’anglais donc que ce serait plus facile pour m’aider dans la planification! Erreur!!! Oui ils parlent anglais mais ils ne font que donner les indications et ne vendent aucun produit ou billet. Je leur explique donc que je désire me rendre à Green Island. Ils me mentionnent que selon le nombre de jours qu’il me reste ce sera difficile car je pourrais rester coincée à Hualien si je ne prends pas le train de retour. Ils m’informent qu’un vol interne est cependant disponible. Je décide donc de réserver un billet d’avion, ensuite prendre le traversier pour Green Island et finalement au retour, prendre le train vers Kaohsiung. Ils me conseillent de me rendre chez 7eleven pour faire mes réservations car à Taïwan tout s’achète chez 7eleven! Arrivée là-bas, je constate que le site de réservation pour la compagnie aérienne n’est qu’en Taïwanais et personne ne parle en anglais! De retour au kiosque d’informations, voyant et à quel point je veux me rendre à Green Island, tout le personnel se met au travail sur leur ordinateur personnel et leur cellulaire et ils réservent tout sur internet pour moi. Quelle gentillesse de leur part, je les remercie énormément et c’est le départ pour Green Island, l’île fantastique!

Après une heure en avion, 45 minutes de taxi, me voilà finalement au port pour prendre le traversier en direction du paradis. La traversée sera pénible, je comprends à quoi servent les petits sacs de plastique attachés à chaque rangée de sièges. Pour ma part, le cœur et l’estomac tiennent le coup mais je ne peux pas en dire autant de plusieurs passagers sur le bateau dont ma voisine de siège! Une heure plus tard, j’arrive enfin à la destination que j’attendais tant, Green Island. Les gens de l’auberge où j’ai réservé pour la nuit (Sanasai Inn) m’attendent pour le transfert vers l’auberge. Je ne perds pas de temps après quelques explications de leur part et je loue un scooter directement à l’hôtel (environ 12$/jour).

C’est le départ pour l’île fantastique. D’environ 33 kilomètres de circonférence, il est facile d’en faire le tour en une journée. Plus je roule, plus mes yeux et ma tête s’émerveillent. Les paysages sont d’une beauté inexplicable, il est difficile de croire qu’une telle place existe sur terre. Je passe à un endroit qu’on surnomme la mini-muraille de Chine, je marche sur celle-ci et reprends ma route. J’arrive à un observatoire, je m’arrête et je ne peux qu’admirer la vue. Un homme se trouve près de moi… Je continue de regarder devant moi, sans savoir pourquoi mes yeux se remplissent d’eau tellement c’est grandiose. Un peu gênée, je regarde l’homme qui est près de moi et je remarque que lui aussi a les yeux humides. Je reste un bon moment pour admirer le paysage et je repars.

Je passe devant le Zhaori hot spring, l’un des 3 seules sources d’eau thermale salée au monde. Je décide de ne pas m’y arrêter mais par la suite j’ai un peu regretté ma décision car j’en ai entendu beaucoup de bien.

Me voilà maintenant devant la prison abandonnée qui habitait les prisonniers politiques, il n’y a encore pas si longtemps mais qui est maintenant vide. Il est permis d’en faire la visite, ce que je fais. Je me retrouve seule dans la prison, il n’y a que le gardien. Plus je m’enfonce dans la prison, plus je découvre l’histoire d’horreur des prisonniers qui y étaient emprisonnés. Il s’agit en fait de prisonniers politiques qui ont été arrêtés pour avoir contesté la dictature du KMT de Tchang Kaï-chek. Beaucoup sont malheureusement décédés dans cette prison, et il y aurait eu des exécutions secrètes. L’ambiance est lugubre, j’ai beaucoup de peine à penser à ceux qui ont été un emprisonnés dans cette prison. On sent encore l’odeur de la peur, de la mort. Je ressors bouleversée de cette visite, je ne m’attendais pas à visiter une telle place.

Je continue ma visite de l’île, ma tête est encore en prison mais je peux encore observer la beauté devant moi. J’arrête prendre le souper dans le village puis je rentre à l’hôtel.

Le lendemain matin je dois quitter cette île fantastique, je crois qu’on ne ressort pas complètement indemnes de cette île, c’est quelque chose qui restera gravé en moi pour la vie, c’est un contraste entre la beauté des lieux et la laideur de son histoire.

Ma page Facebook RéCiT d’Un SaC-à-DoS

Mes autres articles sur Yulair

Réseaux sociaux / Social networks
  •  
  • 7
  •  
  •  
  •  

Comments

comments


Guylaine Lapointe

Passionnée de voyages avec un bon "bagage" d'expériences et de destinations que j'aimerais partager en ayant la chance de m'enrichir du vécu des autres voyageurs.
Fermer le menu